Thomas Spok et compagnie

Translate

Rouille de Floriane Soulas, le roman steampunk contre la tentation de l'immobilisme

Rouille de Floriane Soulas, le roman steampunk contre la tentation de l'immobilisme (première partie)

Liminaire

Publié en mai 2018 aux éditions Scrineo, Rouille de Floriane Soulas est présenté comme un roman steampunk, genre qui réinvente peu ou prou la Belle époque en y insérant, en l'occurrence, des éléments de science-fiction. Le livre a connu un certain succès, marqué notamment par l'attribution du Prix Imaginales des lycéens pour l'année 2019, et le lecteur curieux pourra écouter l'autrice présenter le roman avec ses propres mots dans cette vidéo. On pourra également découvrir sa chaîne youtube, où elle expose ses expériences de lecture et d'écriture, ou encore la contacter par le biais des différents réseau sociaux.
C'est d'ailleurs d'abord sur twitter que Floriane Soulas a eu l'amabilité d'écrire quelques phrases chaleureuses au sujet de mes écrits, ce qui nous a amenés à discuter et de fil en aiguille à échanger quelques verres (de thé) pour refaire la vie, l'univers et le reste.
Tout cela pour signaler qu'il ne faut s'attendre à aucune objectivité de ma part dans le propos qui suit, et qui contiendra quelques menus divulgâchis.

Résumé de l'éditeur

Paris, 1897.
De nouveaux matériaux découverts sur la Lune ont permis des avancées scientifiques extraordinaires. Mais tout le monde n'en profite pas ! En dehors du Dôme qui protège le centre urbain riche et sophistiqué, le petit peuple survit tant bien que mal. C'est dans une maison close sur l'un des faubourgs malfamés qu'a échoué Violante, prostituée sans mémoire. Alors qu'elle se démène pour trouver son identité dans un monde dominé par les hommes et les puissantes, sa meilleure amie disparaît dans d'atroces circonstances. Contre la raison, la jeune femme décide de prendre part aux investigations...

À noter, le résumé de quatrième de couverture de l'édition du grand format 2018 est différent de celui qui est fourni sur le site de l'éditeur.

La couverture du roman Rouille (Scrineo) de Floriane Soulas est illustrée par Aurélien Police
La couverture du grand format est illustrée par Aurélien Police.

Le défilé interdit du 11 novembre 1943 des résistants d'Oyonnax

Trois actions glorieuses de l'armée française pendant la Seconde Guerre mondiale (3/3)

Transition


Alors que la 2nde guerre mondiale passe pour être une période honteuse pour notre pays, nous avons déjà vu que cette idée est à nuancer. Déjà, lors de la débâcle même, certains soldats brillèrent de bravoure comme à Saumur où les nazis furent tenus en respect. Ensuite, nous avons vu que la bataille de Bir Hakeim signe la renaissance définitive de l'armée française avec l'héroïque général Koenig qui tint tête au farouche nazi Rommel. Nous allons maintenant aborder l'héroïsme des résistants en abordant le cas du 11 novembre 1943.

Oyonnax rend hommage au défilé du 11 novembre 1943
Un défilé sous forme de reconstitution historique lors du 70ème anniversaire du défilé du 11 novembre 1943 à Oyonnax.


Les actions de la résistance ont été multiples pendant la guerre : espionnage, sabotage, assassinats ciblés... Lors de cet article, nous aborderons en détails le cas du défilé du 11 novembre 1943. Alors que tout commémoration de la "grande guerre" est proscrite pendant l'occupation, quelques héros osent braver l'interdit. Cela constituera un symbole des luttes maquisards pendant la guerre, grâce à ceux, la France a pu retrouver ses couleurs.

La résistance de Koenig face à l'Afrikakorps de Rommel à Bir Hakeim en 1942

Trois actions glorieuses de l'armée française pendant la Seconde Guerre mondiale (2/3)

Nous ne tenons pas Bir-Hakeim pour Austerlitz. Mais Bir-Hakeim, comme le premier combat de Jeanne d’Arc à Orléans, a été la preuve que la France n’était pas morte.

André Malraux, cité par Le Monde, 12 juin 1982

Transition

Pendant cet article, nous évoquerons les « FFL » de De Gaulle qui combattirent à Bir Hakeim.
Dans l'article précédent, nous rappelions le courage des cadets de Saumur le 18 juin 1940.
Un dernier article abordera un coup d'éclat de la résistance jurassienne, le 11 novembre 1943.

L’armée est défaite, les soldats fuient en masse : la France militaire est à l'agonie en 1940. C'est à partir de cette date que des siècles de gloire vont être lentement mis de côté. Nos anciens alliés anglais nous regardent avec stupeur ; nos ex-futurs-ex alliés étasuniens nous regardent avec mépris. Ceux-ci envisagent de créer un protectorat militaire en France si les nazis sont battus.
Et pourtant, dès 1942, l'armée française libre du général de Gaulle va nous sauver la mise.

Bir Hakeim va lancer, et symboliser, un « redorage du blason » français.



Koenig est honoré par une sculpture à Caen
À Caen, le courage du général français Koenig est célébré.