Thomas Spok et compagnie

Translate

Fallout, histoire d'un game design

Fallout : à la bombe atomique (2/2)

En plus de sa genèse fleurant bon la bonne enfance d'une équipe B, le jeu vidéo Fallout (voir ici pour les origines) a marqué les générations futures d'idées de Game Design.

A. Glups ! On a perdu GURPS !

Grand rôliste, Tim Cain était intéressé par l'utilisation du système GURPS - Generic Universal Role Playing System - système généraliste de jeu de rôle conçu par Steve Jackson. Officiellement à cause de la violence du jeu, mais certainement pour des raisons pécuniaires, Interplay ne peut obtenir de droits d'adaptation. Alors que le moteur était prêt, il a dû être redéveloppé en deux semaines dans l'urgence. Le système qui en sortira sera nommé grâce à l'acronyme des sept caractéristiques principales : ACELIPS[5] avant de remanier les lettres pour donner SPECIAL. Ce système à 7 caractéristiques sera déployé dans tous les jeux Fallout, et également sur d'autres tels que Lionheart : Legacy of the Crusader [1].

Caractéristiques dans Fallout
Choisissez 7 caracs, prenez les initiales, un coup de fil à Bertrand Renard, et voilà.

La Princesse de Clèves, Madame de Lafayette - femmes du monde

La Princesse de Clèves, contexte et résumé


Le roman de Madame de Lafayette, considéré comme son chef d'œuvre, a reçu bien des qualificatifs : récit historique, précieux, d'analyse... Il est la cause de plusieurs siècles de débats et de commentaires, y compris politiques et il apparaît comme un texte novateur dans sa façon d'écrire la passion, ses crises, ses effets. Roman classique à plus d'un titre, il est régulièrement réinventé et adapté sous d'autres formats, et trouve facilement des échos dans la littérature contemporaine. Ainsi Antoine Adam déclare-t-il à son sujet, après l'avoir comparé à l'œuvre de Proust :
Ce serait à des œuvres plus modernes encore qu'il faudrait penser pour apprécier à leur juste valeur ce besoin passionné de lucidité, ce sentiment puissant des servitudes qui pèsent sur nos vies, ce refus de l'espoir.
Antoine Adam, Histoire de la littérature française au XVIIe siècle, tome 3, Albin Michel, 1997

Léa Seydoux, Princesse de Clèves (La Belle Personne)
Léa Seydoux dans le rôle de Junie de Chartres (la princesse de Clèves), dans La Belle Personne, adaptation du roman datée de 2008.

Ursula K. Le Guin : "si l'art n'appartient pas aux femmes, elles ne peuvent que l'emprunter ou le voler"

Terremer analysée par Ursula Le Guin


Ursula K. Le Guin et son oeuvre


La romancière américaine Ursula K. Le Guin (1929-2018) était connue entre autres pour son oeuvre de science-fiction, notamment sa série de romans dite cycle de l'Ekumen. La fantasy fut un autre de ses genres de prédilection et lui valut son premier grand succès à partir de 1968, avec le cycle de Terremer (en anglais américain : Earthsea).
Le Guin mit de côté Terremer durant les années 1970 parce qu'elle s'aperçut qu'elle ne parvenait pas à écrire un roman de la série qui serait centré sur un personnage de femme, selon des critères féministes dont elle prenait progressivement conscience à l'époque.

Ursula Le Guin, 1975
Ursula K. Le Guin à la Worldcon ou World Science Fiction Convention de 1975.

Elle finit par écrire le roman espéré, Tehanu, publié en 1990 : cela lui donna l'occasion de revenir sur le cycle par des textes critiques et de partager ainsi avec ses lecteurs la trajectoire intellectuelle qui l'avait conduite, d'une part, à écrire Terremer, à s'en éloigner, à y revenir enfin avec une approche féministe et politique aboutie.